LE PIGEON BLEU

Le Pigeon Bleu est le rendez-vous solidaire des ami(e)s rencontré(e)s au Fou de Bassan. Alors, on rit et on s'amuse au Pigeon Bleu ! NOSE DE CHAMPAGNE

24 février 2012

Une petite fille riche et peureuse .

Marine Le Pen et les règles du débat, clash sur France 2

Après ce qui vient de se passer sur France 2 de jeudi 23 février 2011, la politique étant ramenée au niveau de l'arène romaine, je serais frustré si j'étais un militant du FN. Certains esprits faibles n'auraient pas encore compris ce qu'est la politique, un débat d'idées, et non de personnes. Or, Marine Le Pen s'est placée hier soir avec Jean-Luc Mélenchon sur le terrain des personnes. Les uns ont dû se sentir insultés, les autres frustrés d'un débat qu'ils attendaient.

Le-Pen-Melen411b-c3173-00775

Marion Anne Perrine, dite "Marine" Le Pen a laissé passer du temps d'antenne, et abusé de notre temps par ailleurs, à ne pas répondre à Jean-Luc Mélenchon, lui aussi candidat, du Front de Gauche à l'élection présidentielle. Une première, un sommet de mépris. Alors que la vertu du débat politique est de rendre possible le débat d'idées. Tout le monde aura pu noter que l'invitée de France 2 ne respectait pas les règles qui étaient fixées pour tous les candidats : Et ne pas respecter les règles lorsqu'on prétend à de si hautes fonctions...

La séquence est révélatrice : d'un côté un candidat, qui n'est autre que l'homme qui a fédéré une gauche multipartite comme personne ne l'a fait depuis des lustres, et de l'autre une héritière née dans la soie qui évite de la regarder la personne humaine qu'elle a en face d'elle, qui lève le petit doigt comme on lui a appris au château de Montretout, lit son journal pendant l'émission, et qui dit tout haut ne pas vouloir débattre avec un candidat qui pour elle est "un leurre". Merci au passage pour les millions de français qui vont donner leur voix au candidat du Front de Gauche et qui sont insultés au passage.

On crut rêver d'entendre cette fille, dans les pas d'un père qui a insulté M. Durafour et tant d'autres personnes, jouer les vierges effarouchées devant les formules de Jean-Luc Mélenchon.

Sa tactique est celle de l'inertie de l'huître grasse. Elle ne s'ouvre pas. Au delà du triste spectacle qu'elle a voulu donner de son incompétence, de son incapacité à accepter le débat, tout cela est simplement indigne d'une personnalité politique qui brigue les plus hautes fonctions et qui jouit d'un mandat de Député européen. Attitude révélatrice d'une certain esprit sectaire aussi, pas du tout prêt à assumer une confrontation d'idées, qui préfère la provocation et la diversion à la confrontation. Révélatrice d'un caractère de dirigeant dictatorial ou bien plutôt d'une petite capricieuse de 43 ans, héritière du parti de son père, qui avait rêvé débattre avec François Hollande ou Nicolas Sarkozy et, geignarde, n'a pas su accorder une once de considération en retour de l'effort qui avait été fourni par Jean-Luc Mélenchon de de venir débattre avec celle dont il combat les idées. Attitude justifiée par le refus de débattre avec quelqu'un qui aurait été insultant, lorsque l'on voit la légèreté avec laquelle eelle insulte elle-même l'humanité entière, dont l'enfance même, en osant proférer qu'on ne scolarise pas certains enfants. Quelle honte.

Le mépris est mesquin ne fait pas recette, et je crois que Marion Anne Perrine Le Pen qui s'affiche sous le sobriquet de "Marine" devrait le savoir. Elle a risqué gros à ce petit jeu d'évitement, et en tous cas, elle ne rend ne rend pas honneur à la hauteur du débat démocratique dont notre pays a bien besoin, car semi-démente en effet, mais pas complètement folle non plus, elle se sait perdante au jeu de la raison.

A présent je m'exprime comme citoyen qui soutient comme il le peut la campagne d'un candidat.

C'est une insulte qui descend sur moi ; et ça n'est pas très malin. Il faut le dire honnêtement, et que les fiers esprits hiératiques de la gauche me pardonnent. Cette violence symbolique va redescendre sur nous et contribuer à dresser encore les Français les uns contre les autres ; les Le Pen ne savent faire que cela, ils s'en repaissent à travers la déconsidération totale pour la personne de mon candidat, c'est moi-même qui suis insulté, et jamais depuis que je suis engagé en politique, 15 ans, et depuis que je suis les débats à la télévision, 32 ans, je n'ai vu un tel mépris à l'œuvre en direct devant des millions de gens.

Son attitude odieuse m'a donné une raison supplémentaire, -mais il y en avait de nombreuses déjà, de ne plus tolérer un instant de plus que de telles idées se propagent sur mon pays, dans ma famille ou mes amis. Je pense qu'avec mes camarades, on ne pourra plus même avoir du respect pour une débatrice politique qui traite ainsi les autres formations, dont la considération est soudain indexée sur la niveau des sondages, sur le quantitatif au mépris du qualitatif, encore une fois.

par Benoît RIVILLON

via cloclo

Posté par Le Pigeon Bleu à 09:47 - Commentaires [59] - Permalien [#]

Commentaires

    meme lui !!

    [G]Les échos[/G], Pascal Perrineau. « Marine Le Pen n'a pas les moyens de sa stratégie de dédiabolisation et de respectabilisation, menée habilement en début de campagne mais qui atteint désormais ses limites. Les électeurs, comme les maires, qui rechignent à donner leurs parrainages, se rendent compte qu'elle n'a pas les épaules pour le pouvoir auquel elle aspire ni une équipe crédible avec une vraie culture de gouvernement, poursuit-il. »

    Posté par cloclo, 24 février 2012 à 09:49
  • Jadas il pue de plus en plus...

    [Img]:url://leblogdemaxnoiron.hautetfort.com/media/00/01/4238990230.2.jpg[/Img]
    [G]...un vrai Maroilles ![/G]
    [Baver][Baver]

    Posté par TZ., 24 février 2012 à 10:51
  • Après la nationalité...

    [G]...Pujadas vient de recevoir son nouveau passeport ![/G]
    [Img]:url://a1.idata.over-blog.com/319x400/1/40/95/47/Imagesblogs3/sarkozystan4.jpg[/Img]

    Posté par Gariguette, 24 février 2012 à 11:17
  • LE MAROILLES...

    est un excellent fromage, tout comme le Munster d'ailleurs... et ils méritent des vins d'accompagnement très finement choisis...

    Par contre, je n'en dirais pas autant de Pujadas !

    NOSE

    Posté par NOSE, 24 février 2012 à 14:17
  • Chiche!

    Papa vient à la rescousse de la fifille...[mdr]

    http://www.liberation.fr/politiques/01012392392-jean-marie-le-pen-traite-melenchon-de-voyou-lui-propose-un-debat

    Allez, chiche!

    Posté par Pingouin, 26 février 2012 à 22:15
  • Bisque bisquera !

    Pas grave ! Voilà un sondage de TNS Sofres réalisé le 21/22 février qui va la faire enrager :



    "[G]Un peu plus d'un tiers des Français (35%) estiment que Jean-Luc Mélenchon est le candidat à la présidentielle qui défend le mieux les ouvriers, [/G]le candidat PS François Hollande arrivant en deuxième position avec 30%, selon un sondage TNS-Sofres pour l'émission Dimanche+ (Canal+).

    Viennent ensuite François Bayrou (16%), Nicolas Sarkozy (12%), Marine Le Pen (10%), Nathalie Arthaud (8%), Eva Joly (7%), Philippe Poutou (5%). Les autres candidats recueillent moins de 5%."

    [Danser][Trinquer][dingding][Victoire]

    Posté par juju, 26 février 2012 à 23:48
  • Et l'autre !

    Vous avez entendu les paroles de GUEANT ? Il dit que le FN est "nationaliste" et "socialiste" ! C'est des c. ou des petits pois qu'il a quelque part pour ne pas dire le terme qui lui brûle la langue ?[holalala]

    Posté par juju, 26 février 2012 à 23:51
  • Guéant

    qui ouvre par ses prises de position un boulevard aux monstruosités FN , ne devrait pas avoir de mal à adherer à un parti non republicain , nationaliste et socialiste !!

    Posté par cloclo, 27 février 2012 à 09:07
  • En effet...

    S'il compare le FN aux nazis, cette mouvance est "[G]Na[/G][I]tional So[/I][G]zi[/G][I]alistische[/I]". Bien entendu le mot [I]socialiste[/I] d'hitler n'a rien à voir avec celui des marxistes (et le socialisme international).

    Si le doute subsistait, la nuit (29 juin 34) des longs couteaux règle le "risque" du mouvement contestataire au sein des SA.

    Et puis attention aux termes manipulés sans précision (quand ça les arrange) par les capitalistes "d'avant" et d’aujourd’hui.

    L'exemple le plus frappant qui a pollué et qui pollue toujours les cervelles : Communisme = Nazisme. Et bien sûr on trouve aussi et encore les intellectuels de "gauche"-sociaux-démocrates et "trotskistes" (même combat avec la droite -pour ne citer qu'elle-) de service pour entretenir la confusion.

    Attention, je deviens sérieux...[Oui]

    Posté par Esteban, 27 février 2012 à 09:28
  • THE ARTIST

    [Img]:url://chantouvivelavie.c.h.pic.centerblog.net/o/861b73ff.jpg[/Img]
    [G]Oscar du mensonge[/G][Victoire]

    Posté par Pipelette, 27 février 2012 à 11:54
  • il va gagner !!!

    comme dit brassens , il va gagner , savez vous pourquoi ?

    car il y a peu de chance qu'on
    detrone le roi des cons !![dingding][dingding]

    Posté par cloclo, 27 février 2012 à 13:36
  • En effet, Cloclo, n'est-ce pas ce Guéant même qui refoule les étudiants étrangers les empêchant de faire un "stage" de plusieurs mois après l'obtention de leur diplôme, histoire de les rendre crédibles dans leur pays ? Si c'est pas être nationaliste ![holalala]

    Posté par juju, 27 février 2012 à 14:33
  • Esteban,

    Pourquoi la droite, dès qu'elle le peut, traite les gens de gauche de "trotskistes" ? En quoi seraient-ils gênants ou infréquentables ?
    Perso, ils ne me gênent en rien, ça serait même une marque de qualité !
    En tout cas, la classe ouvrière ne remerciera jamais assez tous ces hommes et femmes dont Marx qui aurait pu faire une carrière de bourgeois sans problème d'avoir relevé le menton des ouvriers pour qu'ils regardent droit dans les yeux ceux qui les exploitaient/ent sans aucun scrupule !

    Posté par juju, 27 février 2012 à 14:47
  • les trotskistes !!

    parceque que le vieux léon a été l'un des pour ne pas dire L'organisateur de l'armée rouge , et qu'a ce titre entre autres , il a grandement participé à la victoire de la revolution sovietique , il fait patie des figures de la revolution !
    parceque dans la guerre que Staline lui livra en particulier pour prendre le pouvoir en URSS , il etait plutot du bon coté !
    mais ses disciples se sont laissés entrainer aux pires compromissions et aux pire manoeuvres dans leurs luttes aveugles contre les partis communistes partout dans le monde , se revendiquant comme les seuls veritables heritiers de l'idée communiste malgré leurs multiples chapelles engagées dans des luttes fratricides , ils ont trop souvent placé en tete de leurs préoccupations la lutte contre les PC , les ""stals"" comme ils nous appelaient !
    aujourd'hui on les retrouve derriere Artaud ou Poutou , encore que le NPA ait abandonné la reference communiste.[Héééhooo]

    Posté par cloclo, 27 février 2012 à 15:10
  • Certes,

    ... Trotsky, ennemi juré de Staline a été assassiné sur commande par un de ses partisans, pour ce que je crois savoir.
    Mais pourquoi vous ne faites pas la paix, sachant que vous êtes tout les deux les héritiers de Marx et de Lénine. D'ailleurs, vous vous définissez bien communistes d'un côté et communistes libertaires (LCR/NPA)de l'autre ? Le point commun est bien "communisme" ! Alors ?[mmm]

    Posté par juju, 27 février 2012 à 16:37
  • Celui...

    ...qui livra toute sa vie un combat pour le pouvoir fut Trotski contre Staline.
    Trotski a fait faussement croire qu'il était l'héritier légitime de Lénine mais ce dernier n'a jamais rien dit ni rien écrit de pareil, même dans son soi-disant "testament".

    Staline fut le seul à être proposé par Lénine et et nommé comme secrétaire général du Parti en avril 1922. Ça c'est pour contrer la soi-disant "illégitimité" de la propagande trotskiste, social-démocrate et capitaliste.

    Staline fut appelé par Lénine sur tous les fronts en danger et difficiles pendant toute la guerre civile 18-21. Pour les épreuves du feu il dépasse et de loin Léon Trotski. Sa pugnacité, son intelligence et sa connaissance font de lui un des meilleurs chefs de guerre. Il prouvera, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, il prouvera sa supériorité dans tous les domaines, chef d'état, chef de Parti, chef de guerre et fin stratège.

    Il sera le seul bolchevik à maintenir le projet de Lénine, contre Trotski l'individualiste, le contre-révolutionnaire, l'antibolchévik, le comploteur qui n'hésitera pas à s'allier avec les sociaux-démocrates, les opportunistes, les droites pour faire capoter le succès de la collectivisation, perdition des Koulaks, dans sa guerre contre Staline.

    De l'exil, il n'aura de cesse avec sa propagande anti-stalinienne et anticommuniste, servant le capitalisme mondial dans sa guerre contre le communisme.

    Et...et...

    ...ses disciples, comme il les appelle Clo, ne valent pas mieux, ils passent leur temps à infilter, les partis associations, syndicats comme le faisaient leurs "maîtres" et te poluent de l'intérieur jusqu'à te trucider...[houuuuu]

    Posté par Esteban, 27 février 2012 à 22:05
  • sacré Joseph !!!

    ""Il prouvera, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, il prouvera sa supériorité dans tous les domaines, chef d'état, chef de Parti, chef de guerre et fin stratège.""

    Avant la guerre , le petit pere s'occupa de faire disparaitre l'essentiel du commandement de l'armée rouge grace aux pelotons et au goulag !!

    pendant la guerre et surtout la premiere année , ses directives "strategiques"" causerent des dizaines de milliers de morts et pres de huit cent mille prisonniers , jusqu'a ce qu'il ramene à la surface Joukov , Koniev et Rokossovsky qui lui sauverent la mise !!

    Apres la guerre , il se signala par l'elimination de tous les anciens combattants de la guerre d'espagne , sous couvert de ""titisme""!!

    staline est à mes yeux le plus grand fossoyeur de l'idée communiste !![Héééhooo][Héééhooo]

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 08:19
  • additif pour le frerot

    Maréchal de l'URSS en 1935, Vorochilov s'oppose à la modernisation de l'Armée rouge menée par Toukhatchevski et entérine la politique de liquidation dirigée par Staline. Les résultats de cette saignée – [G]les trois cinquièmes des maréchaux soviétiques et un tiers des officiers de l'Armée rouge sont liquidés [/G]– sont sans aucun doute une des causes des lourdes défaites de l'Armée rouge contre l'Allemagne nazie en juin 1941.

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 09:54
  • Mikhaïl Toukhatchevski

    Une victime du futur pacte Hitler - Staline

    Mikhaïl Toukhatchevski est la plus connue des victimes des purges ordonnées par Staline contre l'appareil militaire en 1936-37. [G]Staline prit la décision de liquider Toukhatchevski quand, devant le Soviet Suprême, celui-ci avait publiquement critiqué l'Allemagne et le danger qu'elle représentait.[/G] Un dossier de trahison est monté avec Nikolaï Iejov, chef du NKVD via, semble-t-il, la contribution du contre-espionnage (SD) nazi dirigé par Reinhard Heydrich, allié pour l'occasion. Son principe est le suivant : Staline veut se débarrasser de Toukhatchevski qui représente un danger pour son pouvoir absolu ; Hitler veut la même chose pour priver l'Armée Rouge de son dirigeant le plus brillant. Une fausse information selon laquelle Toukhatchevski complote est alors transmise aux Allemands par Iejov ; ceux-ci l'amplifient en fabriquant des faux et la font passer aux Tchèques qui la relaient, en toute bonne foi, aux Soviétiques.

    Au défilé du 1er mai 1937, Toukhatchevski est encore au côté de Staline sur la place Rouge. Il est arrêté le 22 mai, condamné et [G]immédiatement exécuté le 12 juin 1937.[/G] Le procès s'est tenu à huis-clos devant un panel d'officiers généraux. Conscient des risques d'agitation que cette arrestation pouvait provoquer, Staline ne diffuse l'information qu'après la mort de Toukhatchevski. La famille de Toukhatchevski subit également arrestations et déportations. Sa femme devient folle, sa fille se pend.

    [G]En 1957, Nikita Khrouchtchev le réhabilite.[/G]

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 10:04
  • LENINE...

    ... avait effectivement pris acte de sa succession par Staline, mais il avait indiqué 2 dangers majeurs au PC(b)d'URSS: d'un côté l'aventurisme et l'individualisme de Trotski et de l'autre le sectarisme de Staline et ses méthodes brutales. Il avait souhaité un contrepoids à Staline dans le PC(b)d'URSS...

    Esteban a raison de souligner l'infatigable travail d'organisation de terrain fait par Staline dans la préparation et le déroulement de la révolution, comme dans sa suite. Mais Clo a tout à fait raison d'ajouter que Staline a fait des ravages dès qu'il a été assuré du pouvoir. En effet, il a "purgé" le CC du PC(b)d'URSS à un point tel (les 2/3) qu'il l'a laissé exsangue dès le début des années 30, ce qui a eu des répercussions durables à tous les niveaux de l'économie et de l'armée, à un moment vital pour l'existence de l'URSS.

    De même, au déclenchement de la guerre ouverte ("Barbarossa") avec l'Allemagne nazie, les choix de Staline ont coûté de longs et sanglants mois de défensive à l'armée et aux peuples soviétiques.
    C'est effectivement la promotion des Rokossovski, Koniev et Joukov qui a permis d'inverser le sort...

    Staline n'est pas l'imbécile borné qu'on présente dans l'hagiographie occidentale et anticommuniste, certes, mais il n'est pas le génial timonier de sa légende autoproclamée non plus. Il a été un chef de caractère dans une tourmente majeure, on ne peut pas lui retirer çà. Mais moi, je pense aux millions d'Ivan qui ont montré un courage et une abnégation sans pareils et qui sont les vrais artisans de ces pages d'histoire !

    NOSE

    Posté par NOSE, 28 février 2012 à 10:09
  • Cher Clo,

    J'ai beaucoup de peine, mais ce n'est pas entièrement de ta faute, lorsque je m'aperçois que toi comme des milliers d'autres communistes, avez subi l'endoctrinement anti-Staline et donc anti-COMMUNISTE de la propagande capitaliste. Mais le pire c'est que vous continuez (tu t'es un peu rattrapé grâce à Michelle) à capituler face à cette propagande et malgré les preuves de sa nocivité.

    Tous les "arguments" que tu déploies dans ton commentaire viennent directement de cette propagande qui a servi et qui sert toujours à dénigrer le communisme, le vrai, pas l'opportuniste, LE VRAI.

    Cette propagande a fait et fait culpabiliser des milliers de communistes; culpabilité qui les a fait s'éloigner de l'idéal PRATIQUE, celui de Lénine appliqué par Staline.
    La saignée dans l'Armée dont tu parles n'est rien d'autre que son épuration pour la débarrasser des officiers TSARISTES qui manœuvraient pour sauver la bourgeoisie qui avait prit place dans la révolution en 1917 et qui avait constitué son nouveau gouvernement.
    Cette bourgeoisie alliée avec les forces contre-révolutionnaires françaises, italiennes, japonaises, américaines et anglaises qui attaquaient sur tous les fronts, ont entretenu cette guerre civile meurtrière avec les 9 millions de morts de civils, dont une majorité de mort de famine. Bien entendu la propagande, capitaliste relayée par tous ses alliés anti-communistes ont mis ces morts sur le compte de Staline.
    C'est cette même propagande qui de nos jours diabolise les "tyrans" et "despotes" qui gênent CES "démocrates".

    Cette propagande-là, ne me fera jamais culpabiliser. Elle ne me fera jamais rentre dans le rang pour être dans le vent, pour ne pas être montré du doigt et faire plaisir au "grand nombre" opportuniste. Je vous l'ai déjà dit, tout ce qui vient de la propagande capitaliste, ne me fera jamais changer d'avis et ceux qui se sont laissé tromper et/ou qui se laissent tromper par manque de résistance ne m'influenceront JAMAIS.

    Si Staline n'avait pas été au pouvoir avec l'idéal communiste, le même que Lénine, L'URSS aurait perdu la guerre contre les allemands.

    Ces choix de collectivisation NON FORCÉE, d'alphabétisation du peuple, la reconstruction de l'industrie -principalement celle de l'armement- car en fin analyste géostratégique il savait que l'Allemagne allait l'attaquer, cela il a du le mener avec une société gangrénée par les bourgeois contrerévolutionnaires, les trotskistes, les sociaux-démocrates tous ces comploteurs qui participaient au sabotage dans toutes les entreprises.

    Staline était un "sanguinaire", un "tyran", un "assassin" un "toutceketuveu" d'exécrable, oui, et ce sont les bourgeois qui dénonçaient cela...ben voyons, peuchères.

    Il n'y a pas de quoi s'insurger contre L'épuration dans l'armée, des cadres tsaristes qui jouaient contre la révolution, contre l'épuration de tous ceux qui de l'intérieur-même du Parti, de la société, au plus haut niveau s'acoquinaient avec l'ennemi contre le peuple soviétique. Toutes les armées du monde ne tolèreraient pas dans leurs rangs des éléments contraires.

    Et puis...et puis il n'y a qu'à voir comment manoeuvrent les possédants, le cynisme dont ils font preuve pour tromper les esprits. Quand on voit de nos jours, avec l'accès aux outils dont nous pouvons disposer, avec le relatif niveau d'instruction des gens, comment ils arrivent à abuser les esprits, même les soi-disant plus éclairés, imaginons le ravage avant, sans tout cela, et avec une majorité de la population mondiale analphabète.

    ...et les livres scolaires...
    Chacun doit se prendre en charge et sortir des sentiers battus...par les classes possédantes ![houuuuu]

    Posté par Esteban, 28 février 2012 à 11:14
  • LIVRES...

    ... Livres scolaires, programmes "officiels", etc.

    Voir les changements des programmes en Histoire, notamment... Comment sont traités les périodes qui s'articulent sur et ont suivis la 1ère GM... et par exemple, la "décolonisation" (qui est déjà à lui-seul un terme idéologiquement chargé car il fait l'impasse sur le néo-colonialisme...).

    Sur le stalinisme, il faut lire les travaux d'Annie LACROIX-RITZ...

    NOSE

    Posté par NOSE, 28 février 2012 à 11:30
  • la foi du charbonnier

    tu as le droit de croire en Joseph , cher frerot!

    voila ce qu'il a fait en 1937 :

    Les purges de l'avant-guerre, en particulier celle de 1937, ont profondément affaibli l'Armée rouge, puisque la quasi-totalité des généraux modernisateurs et compétents avaient disparu (environ 90 % des cadres supérieurs de l'armée furent éliminés, tandis que[G] 11 000 officiers sur 70 000 étaient fusillés et 20 000 autres internés dans les camps du Goulag)[/G]. De même, sur cinq maréchaux, seuls avaient survécu les deux tenants inconditionnels de la cavalerie, amis de toujours de Staline, ennemis jurés des tanks. L'effort de modernisation tenté in extremis avant l'invasion, de même que la réintégration de milliers d'officiers purgés sortis en loques du Goulag (comme le futur maréchal Rokossovki) ne purent empêcher les désastres initiaux.

    pitain , il n'y avait que des tzaristes suppots de la bourgeoisie dans l'armée rouge , et ton grand homme ne l'avait pas vu entre 1922 et 1937 ??

    tu peux me traiter de tous les noms de décérébrés , mais pour moi , avant les attaques exterieures , c'est bien staline qui a detruit l'idée communiste .[Héééhooo]

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 13:44
  • point trop n'en faut !

    je ne crois pas qu'il l'ait détruit car elle me semble toujours vivante et d'actualité

    mais qu'il l'ait profondément abîmée ne fait pour moi aucun doute

    et combien de communistes sincères sont passés à la "moulinette" stalinienne avec tous les drames qui s'en suivent

    Si je déplore certaines dérives réformistes qui ont pesé et pèsent encore sur la crédibilité de l'idée communiste, particulièrement en Occident,notamment par le manque de courage politique à porter notre propre analyse marxiste sur les expériences socialistes dans l'Est européen et notre soumission à la lecture dominante, je ne crois pas que le salut puisse venir d'un raidissement identitaire qui nous amènerait à tout défendre des expériences passées même l'inacceptable

    être marxiste et léniniste c'est aussi voir le mouvement de l'histoire avec ses contradictions et tenter de les analyser pour en sortir

    un des paradoxes et non le moindre de l'échec des expériences socialistes dans l'Est européen réside dans le fait que c'est parce qu'elles n'ont pas su répondre à l'exigence démocratique qu'elles avaient pourtant portée dans des sociétés pour la plupart dépourvues de vécu démocratique qu'elles ont connu l'échec sans que cela équivale hélas à une amélioration de la vie des peuples

    accepter d'en tirer les enseignements ne pourra que nous aider à ouvrir de nouvelles perspectives [Héééhooo]

    Posté par Pedro, 28 février 2012 à 15:10
  • ce qui est le plus detestable

    dans ce gachis , c'est que là ou les regimes communistes ont eu le pouvoir , on a pu constater une nette amelioration de la vie des peuples , meme si cela a pris du temps , en URSS , en Chine , la condition sociale entre la prise du pouvoir et aujourd'hui , ou bien la fin de la periode , se caracterise par un gigantesque progres social , et la disparition des regimes communistes en europe s'est au contraire accompagnée de l'enrichissement d'une petite nomenclature et l'appauvrissement de l'immense majorité .

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 17:16
  • Merci Claude !

    d'avoir mieux précisé le sens de mon avant-dernier paragraphe[Bravo]

    Posté par Pedro, 28 février 2012 à 18:20
  • AH LES MOTS, LES MAUX !!!

    Je souscris à l'esprit de ce qui précède... mais !
    Mais, tout comme il n'existe pas de "régime marxiste", il n'a pas existé non plus de régimes communistes, mais des régimes où des partis communistes et des communistes étaient au pouvoir.

    Mes camarades, ces nuances ne sont pas byzantines.

    NOSE

    Posté par NOSE, 28 février 2012 à 19:24
  • Si...

    les militants communistes se mettent maintenant à se baser sur Soljenitsyne pour l'histoire objective soviétique, alors c'est la fin des haricots...[Oui]

    Posté par Esteban, 28 février 2012 à 19:42
  • cher Nose

    l'Urss , c'etait 'union des republiques socialistes sovietiques , la phase socialiste precede la phase communiste qui se caracterise par la disparition de l'etat , il est clair qu'aucun pays socialiste n'est jamais entré dans la phase communiste , la periode a été trop courte , y seraient ils entrés ?????
    mais tout cela tu le sais bien ![Héééhooo]

    Posté par cloclo, 28 février 2012 à 21:32
  • les mots pour le dire !

    il ne me souvient pas que quiconque ait présenté Soljenistyne comme une référence en matière d'historiographie [mmm]

    Ce que l'on évoque c'est la nécessité de porter et de défendre une analyse marxiste des expériences socialistes (et Nose, j'ai bien écrit socialistes et non communistes) dans l'Est européen qui assume ses zones d'ombres comme ces réussites plus éclatantes
    c'est-à-dire qui ne fasse l'impasse ni sur ces réussites ni sur ces drames et échecs
    ni plus ni moins

    http://www.youtube.com/watch?v=mxTC2RZl9F0

    http://www.youtube.com/watch?v=-r7xBhJEmSA&feature=related

    Posté par Pedro, 28 février 2012 à 22:02
  • OYEZ, OYEZ !

    Pedro a bien parlé... Soyez tout ouïes déployées !

    NOSE

    Posté par NOSE, 28 février 2012 à 22:31
  • ET CLO...

    ... itou !

    NOSE

    Posté par NOSE, 28 février 2012 à 22:36
  • Ah oui ?

    "[I]il ne me souvient pas que quiconque ait présenté Soljenistyne comme une référence en matière d'historiographie[/I]"

    C'est vrai, pas directement, mais ce qui est écrit ça et là de divers camarades sont le même enfumage, les mêmes révisions de ce gratte-papier tsariste qui n'a été que le porte-parole des bourgeois, des profiteurs, des anticommunistes. C'est vrai aussi qu'il n'y a pas lieu d'être cité à côté d'historiens, même d'historiens révisionnistes, mais alors il ne faut pas citer les saloperies qu'il colporte.

    Pas de cadre militaire tsariste dans l'Armée ?
    C'est une plaisanterie j'espère cher Clo...

    Au cours des procès tous les accusés ont reconnu forfaitures, trahisons et complots.

    Il m'a semblé voir passer le nom de Khrouchtchev. Je reviens donc au réactionnaire Soljenistyne qui fut libéré par son allié "marxiste" Khrouchtchev -himself- pour leur croisade anti-Staline. Voila une belle et honnête association de gens convaincus.

    voila le début de la destruction de l'idée communiste qui ira en s'amplifiant avec les autres mange-merde.

    À partir du 6 mars 1953, la dégénérescence de l'idée communiste a commencé, pour aboutir à quoi ? Au basculement total avec Gorbatchev, Eltsine, Poutine et Medvedev à la plus grande joie de l'empire.

    Lénine et Staline furent les plus grands hommes de l'avènement socialiste. Avec eux et le peuple soviétique engagé de leur époque, est mort la visée communiste...

    Posté par Esteban, 29 février 2012 à 00:07
  • c'était ...

    la séquence .... CONGRATULATIONS ..... !!!
    [mdr][mdr][mdr]

    Posté par anna, 29 février 2012 à 10:20
  • je ne veux pas polemiquer avec toi frerot

    mais lorsque tu dis :""Voila une belle et honnête association de gens convaincus. ""

    tu pousses le bouchon un peu loin !!

    Khrouchtchev = Soljenistyne ???

    tout ce qui est éxagéré est insignifiant[holalala]
    bonne journée à toi et à joseph [Héééhooo]

    Posté par cloclo, 29 février 2012 à 11:31
  • ALORS LÀ...

    ... mon cher Esteban, si c'est çà le communisme que vous les français vous voulez, ne m'attendez pas ! Je ne renie pas Lénine, mais point trop n'en faut ! Un peu plus et tu vas rajouter Pif, Pifou, Tonton, Tata et Hercule !
    Nous dans le Perthois, avec notre Organisation de Libération du Perthois ([G]OLP[/G], tendance [G]À Masse[/G] médias), notre héros ce n'est certainement pas Staline !

    C'est plus sûrement Graccus Baboeuf comme premier porteur de l'idée communiste dans notre pays, et Jean Jaurès avec tout ce que çà suppose de garanties sur le terrain de l'achèvement démocratique jusque dans le développement économique et social de l'idée républicaine, ainsi que son engagement infatigable pour la paix...

    NOSE

    Posté par NOSE, 29 février 2012 à 11:37
  • De Vladimir à Joseph ...

    De Vladimir à Joseph il y a un gouffre dans lequel ont été engloutis nombre de communistes sincères

    pas de diabolisation de Staline, mais sûrement pas de "sanctification" comme elle a pu hélas exister dans le passé, une attitude qui me semble bien peu en rapport avec le marxisme et le communisme

    d'ailleurs, en analysant plus certains aspects du pouvoir stalinien, qu'il s'agisse du culte de la personnalité, de l'à-priori antisémite, du culte du secret et de la hantise du complot, des maintes références à la grande patrie, sans parler de la théorie de "l'homme nouveau", ce pouvoir relève à mon sens bien plus de la tradition grand-russe tsariste que de l'approche bolchevique

    S'il reste indispensable de saluer le courage des peuples soviétiques et leur contribution décisive, à un prix très lourd, à la chute du nazisme, je ne crois pas qu'il faille retomber dans le travers d'en vouloir attribuer le mérite à une seule figure

    Posté par Pedro, 29 février 2012 à 16:39
  • D'autant que Kroutchev

    qui a fait entre autres la bataille de Stalingrad est assimilé par mon frerot à soljenitsine !!![Héééhooo]

    Posté par cloclo, 29 février 2012 à 17:30
  • Et voilà...

    où nous en sommes.
    Heureusement que je n'aurai pas à vivre une seconde vie. [Ange]

    Posté par Esteban, 29 février 2012 à 17:51
  • attachons-nous déjà à vivre celle-là !

    et à la rendre la plus utile qui soit pour l'avenir de ceux qui suivront

    comme disait Jacques Prévert :
    Notre Père qui êtes aux cieux restez-y et nous resterons sur la terre qui est quelque fois si jolie. [Bouquet]

    Posté par Pedro, 29 février 2012 à 17:58
  • J'adore...

    ..."[I]il est clair qu'aucun pays socialiste n'est jamais entré dans la phase communiste , la periode a été trop courte , y seraient ils entrés ?????[/I]"

    L'humanité ne s'arrête donc qu'aux pays "frontiérisés" connus et socialistes "proclamés". Le Carbone 14 fait le reste pour ce que nous ne pouvons pas connaître "de visu". Et donc une "vie" communiste comme je l'imagine ou comme NOSE l'imagine n'a jamais pu exister ?... oui? non? 'Saipas?

    "[I]mais tout cela tu le sais bien ![/I]"

    Moi je sais pas ...[mmm]

    J'espère que tu ne t'es pas offusqué si j’ai empiété -un peu- sur tes plate-bandes ? parce que je te sens énervé [bon ok]

    Bisous frérot

    Posté par Esteban, 29 février 2012 à 18:23
  • entre amis et camarades de combat

    on n'est bjamais énervés , meme si on n'est pas d'accord !![Bouquet]

    Posté par cloclo, 29 février 2012 à 22:54
  • Bas les pattes !

    [Img]:url://up.xhamster.com/000/013/806/128_1000.jpg[/Img]
    [Baver]

    Posté par Dracula.con, 01 mars 2012 à 08:24
  • Tiens ?

    Que fait ici le chat de NOSE ?

    Posté par Esteban, 01 mars 2012 à 08:49
  • Que fait ici le chat de NOSE ?

    Amiral , il n'a pas l'air d'apprecier que tu reluques avec tant d'intensité !![mdr][mdr]

    Posté par cloclo, 01 mars 2012 à 09:42
  • Il est mignon, hein ?

    [Img]:url://up.xhamster.com/000/013/771/887_1000.jpg[/Img]
    [olléééé]

    Posté par Dracula.con, 01 mars 2012 à 10:43
  • mignon,

    [mdr] je trouve que les presentoirs à chat sont de mieux en mieux[mdr]

    Posté par cloclo, 01 mars 2012 à 11:05
  • Une chatte rescapée de Fukushima

    [Img]:url://up.xhamster.com/000/011/831/365_1000.jpg[/Img]
    [Ange][Ange]

    Posté par Akira, 01 mars 2012 à 10:54
  • Je ne sais pas...

    si c'est Fukushima ou Photoshop, mais ouaf, quelle chute de reins...ça existe ? [Baver]

    Posté par Esteban, 01 mars 2012 à 11:15
  • MAIS QUE...

    ... fait-elle ici (avant-dernière photo) Cécile Duflot ? On est entre gens sérieux, on n'a pas besoin d'elle !

    NOSE

    Posté par NOSE, 01 mars 2012 à 11:15
1  2    Dernier »

Poster un commentaire